FIFMA #1: LES LYCEENS DE BAGNOLET AU MUSEE DES ARTS-DECO

La filière bois découvre l’héritage des Métiers d’Art

Les élèves du Bac Pro Technicien Menuisier Agenceur et du CAP Ebénisterie du Lycée professionnel Hénaff de Bagnolet ont visité pour la première fois le Musée des Arts Décoratifs de Paris. De surprises en découvertes, ils se sont passionnés pour le mobilier du Moyen Age et les marqueteries précieuses du XVIIIe. De quoi alimenter la créativité de ces futurs professionnels de la filière Bois !

« Attention on ne touche à rien, les objets exposés sont fragiles » s’exclame Lucy, la guide-conférencière qui introduit les élèves dans la salle des Tapisseries du Musée. C’est parti pour une heure trente d’immersion dans les objets de la vie quotidienne réalisés avec une grande maitrise technique par les artisans d’art du Moyen-Age à nos jours. « Vous avez une pratique qui est la vôtre, nous allons découvrir ici des objets en bois très anciens mais aussi d’autres métiers ».

Festival de matières

Pour commencer, « c’est quoi un Métier d’Art ? « Un peintre ? » tente-t-on dans l’assistance, ou encore « quelqu’un qui a de l’imagination, de la création ». Le mot artisanat émerge ensuite de l’assemblée. Puis en se retournant, les élèves contemplent la tapisserie pour essayer d’identifier le métier et le savoir-faire qui est à l’origine de ce déploiement de couleurs et de textures. En fait, « tout part de la maîtrise d’une matière » :  laine, lin, soie, coton, fils d’or et d’argent…tout cela semble un peu confus au départ. Puis tout s’éclaire rapidement avec les explications guidées sur l’origine des matières textiles. « Au départ en France on a utilisé le lin et la laine et puis on a ramené ensuite la soie de Chine et le coton des Indes ». On apprend alors que les lissiers et brodeurs étaient les maîtres de ces techniques anciennes où les fils s’entrecroisaient les uns dans les autres avec une grande finesse. « Et vous, quelles matières utilisez-vous dans vos ateliers ? » Tour à tour, les élèves égrènent fièrement la liste des matériaux qu’ils travaillent avec leurs enseignants : le hêtre, le sapin, le chêne, l’acajou… 

Les multiples déclinaisons du bois

Et cela tombe bien car un grand nombre de réalisations en menuiserie ancienne occupent la salle d’exposition du Moyen Age. Les élèves contemplent attentivement retables, chaires décorées, bancs sculptés, armoires massives. « On travaillait énormément le bois à l’époque, en utilisant ses différentes propriétés et couleurs. On réalisait aussi le bâti, vous savez de quoi il s’agit ? « L’ossature des meubles ! » répond un élève. Lucy sort alors de son sac quelques modèles d’assemblages de bois qui servaient à l’agencement des pièces. Les élèves se les passent en les examinant soigneusement avec un œil d’expert. La visite se poursuit avec la salle dédiée à l’ébénisterie « un métier qui est apparu au XVIIe siècle avec l’utilisation de l’ébène, un bois précieux très dur qui requiert une maîtrise particulière, mais cela vous le savez pour certains d’entre vous ! ». Devant les marqueteries, les élèves contemplent alors le travail minutieux de leurs prédécesseurs, et sortent leur smartphone pour en garder l’image.  « Vous êtes les héritiers de ces meubles qui ont 250 ans, vous êtes porteurs d’une histoire à travers les gestes que vous apprenez et les objets que vous allez fabriquer !». Une mission que Thomas, en CAP ébénisterie, est fier d’endosser : « c’est intéressant et inspirant découvrir tous ces objets » dit-il à la fin de la visite.

Texte et photos : Aurélie Sécheret

 

Lycée : 1ere année Bac Pro Technicien Menuisier Agenceur et  CAP Ébénisterie, Lycée Eugène Henaff
55 Avenue Raspail, 93170 Bagnolet
Enseignants : M. Kirsch et Mme Agnolet

Lieu : Musée des Arts Décoratifs
107 Rue de Rivoli, 75001 Paris
www.lesartsdecoratifs.fr

Share This