fbpx

Fifma #24 : forger le métal / tourner l’argile

Le Soleil Rouge, un atelier dédié à la création

Festival de matières et de savoir-faire ce matin pour les CM1 de l’école Henri Wallon de Montreuil : ils ont vu le métal coupé, tordu, percé et forgé au rez-de-chaussée dans l’antre du serrurier d’art Nicolas Desbons, tandis que la céramiste Valeria Polsinelli tournait et modelait l’argile au premier étage.

C’est une véritable caverne d’Ali Baba remplie de machines en tous genres, de sculptures en métal et de pièces d’acier du sol au plafond qu’ont découvert les élèves en rentrant dans l’atelier de Nicolas Desbons. « Ici nous sommes dans un lieu dédié au travail du métal, on l’appelle aussi atelier de serrurerie vous savez ce que c’est ? ». « Là où on fabrique des serrures ? ». « Oui on en faisait autrefois mais maintenant on crée toutes sortes d’objets, du mobilier et des pièces décoratives à partir de lames de 6 mètres que vous voyez là ». Les machines s’activent alors une à une sous les yeux ravis des enfants, captivés par les transformations de l’acier : perceuse, plieuse et massicot à métaux, scie fraise et scie à ruban qui coupent la taule en cercle ou en angle droit, grincent et raisonnent de leurs bruits aigus. « Aie ça fait mal aux oreilles ! » s’exclament les élèves. « Oui, on travaille toujours avec un casque normalement ». Après la mécanique, place à la magie du feu. Nicolas pose le charbon encore chaud dans la forge, les premières flammes et étincelles apparaissent sous les « ohhhh », « c’est trop beau ! », « on dirait les trucs d’anniversaires », « c’est comme des feux d’artifices ». « On forge quoi dedans selon vous ? ». « Des épées laser ! ». Le métal en fusion est martelé sur l’enclume, et une feuille prend forme après quelques derniers coups de burins. « On va l’emmener en classe ça nous fera un souvenir ! ».

Magique céramique

Autre ambiance quelques marches plus haut, dans l’atelier silencieux de Valérie Posinelli. « Vous savez ce que c’est la céramique ?». « De la terre ? » répond Lidia. « Oui, c’est de l’argile, une terre spéciale et plastique cela veut dire qu’elle arrive à garder la forme qu’on lui donne, on la modèle, on la décore, on la sèche. La céramique c’est une terre qui a subi une cuisson qui peut monter jusqu’à 1300 degrés, c’est bien plus chaud que la forge que vous avez vue en bas ». Les élèves prennent chacun leur petite boule de terre qu’ils vont triturer tout au long de l’exposé.  Installés religieusement autour de Valérie qui prend place sur le tour du potier, ils commentent : « waooo », « ça fait des formes rigolotes », « moi j’ai déjà fait de la céramique quand j’étais petit, j’ai fait Winnie l’Ourson ». Valérie explique ensuite que la terre peut être moulée, mais qu’on peut aussi l’utiliser pour créer des sculptures, des bijoux, restaurer des pièces anciennes, bref, qu’elle offre une infinité de possibilités créatives. A la fin, Morgane est convaincue, quand elle sera grande elle sera céramiste !

Texte et photos: Aurélie Sécheret

Ecole
CM1 de l’école élémentaire Henri Wallon
3 rue Henri Wallon, Montreuil
Enseignante : Mme Sidonie Nguyen

Intervenants
Nicolas Desbons, serrurier d’art et sculpteur
www.nicolasdesbons.net
Valéria Polsinelli, céramiste
www.valeriapolsinelli.com

Atelier Soleil Rouge
103 rue de Romainville, Montreuil
www.soleilrouge.net

Abonnez-vous à notre Newsletter

E-mail*
Confirmez votre e-mail*
Nom
Prénom
Activité
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

You have Successfully Subscribed!

Subscribe to our Newsletter

E-mail *
Confirm your e-mail *
First name
Last name
Activity
Fields indicated with a * are mandatory.

You have Successfully Subscribed!

Share This