FIFMA #7: L’acier, le feu et la terre

La ferronnerie d’art et la céramique

Programme chargé ce matin pour les CM1 de Madame Mekhloufi. Dans l’atelier Soleil Rouge de Montreuil, ils ont découvert par demi-groupes deux savoir-faire : la ferronnerie d’art au rez-de -chaussée en compagnie de Carles Maupas et la céramique au 1er étage, au sein de l’atelier de Valérie Polsinelli.

« Dans cet atelier on travaille l’acier avec plusieurs machines. Vous avez ici la fraise qui sert à couper les barres de la longueur que l’on veut, ici c’est une cisaille » explique Carles Maupas. « On peut essayer ? » demande un élève. « Oui, attention ça fait un peu de bruit ». La machine se met en branle et un bruit assourdissant envahit l’atelier. « Et ça c’est quoi ? », « une plieuse, ça sert à quoi à votre avis ? » demande Carles. « A plier ! » fait un groupe d’enfants d’une seule voix. L’un après l’autre, les élèves glissent un petit échantillon d’acier dans la machine pendant qu’un copain active la manivelle. « Waow, je peux faire un deuxième pli ? ». Chacun garde précieusement le bout de métal ainsi modifié.

Place ensuite aux outils phares du forgeron : l’enclume et le marteau. « Tenez bien le marteau en faisant bien attention » indique Carles en orientant les gestes : « le marteau tu le tiens de la main droite, et tu vas bouger l’autre main avec la barre d’acier de manière à créer une courbe et que ça tape toujours au même endroit ». « Moi j’ai 10 ans, j’ai de la force » commente un élève ou prenant l’outil. « Oui, c’est bien, mais lève le marteau pour avoir plus de force, et tu ne me tapes pas sur les doigts hein ! ».

« On a déformé l’acier quand l’acier était froid mais on peut aussi le déformer avec le feu ». Carles et son collègue allument la forge. « On va faire un barbecue ! » dit un enfant en rigolant, « ça fait comme un feu d’artifice » remarque sa voisine. Les enfants passent à nouveau l’un après l’autre sur l’enclume pour marteler le métal en fusion. « Surtout, ne touchez pas la barre car c’est très chaud. « Regarde ! moi ça me fait une baguette magique ! » s’exclame émerveillée une élève qui vient de terminer. Il est maintenant temps de monter au 1er pour visiter l’atelier de Valérie Polsinelli.

Un autre univers

Les élèves découvrent un monde plus silencieux, mais aussi plus lumineux. L’atelier est en effet ouvert sur l’extérieur par de grandes baies vitrées. « Ici, je travaille la terre, savez-vous ce qu’est la céramique ? » demande Valérie. « De l’argile ? » répond une élève bien informée. « Oui c’est une terre spéciale que l’on travaille car elle est plastique, on peut la modifier, et ensuite elle est cuite ». La céramiste explique ensuite qu’il s’agit d’une pratique que l’on retrouve partout dans le monde, « tous les peuples l’ont toujours utilisées, en Asie, en Amérique, en Afrique et en Europe ». « Et en Australie ! » ajoute une élève. « Oui et aussi en Nouvelle Zélande ! » acquiesce Valérie.

Place ensuite aux différentes textures de l’argile et à l’explication des techniques céramiques. « On peut utiliser des moules dans lesquels on va couler la pâte liquide ». « On dirait de la crème fraiche » s’étonne un élève. Après avoir découvert le coulage, les élèves s’essayent à l’estampage : « on va mettre la plaque de terre dans un moule, on va estamper c’est-à-dire qu’on va utiliser une éponge pour bien épouser la forme du moule ». A tour de rôle, les élèves s’appliquent à la tâche, pendant que d’autres s’essayent au modelage de petites têtes d’argiles. « Moi j’ai fait un serpent » commente un des enfants. Après ce tour d’horizon, la céramique n’aura plus de secret pour eux !

Texte et photos : Aurélie Sécheret

Classe : CM1 de l’école Diderot 1,
12 rue Pépin, Montreuil
Enseignante: Mme Mekhloufi

Intervenants
Carles Maupas, ferronnerie d’art
Valéria Polsinelli, céramiste
www.valeriapolsinelli.com

Atelier Soleil Rouge
103 rue de Romainville, Montreuil
www.soleilrouge.net

Share This