fbpx

Fifma des écoles #22: Histoires d’argile – histoires de gestes

Bonhommes de terres éphémères

La classe de Mise à Niveau en Arts Appliqués du Lycée Eugénie Cotton de Montreuil a pratiqué le temps d’une après-midi l’art de la performance céramique. Les jeunes adultes, qui se préparent aux métiers d’art et du design, se sont laissés guider par la plasticienne Christine Coste avant de voler de leurs propres ailes. Résultat : des petits personnages d’argiles ont envahi le lycée dans d’étonnantes installations et des lieux inattendus.

Jouer avec la matière, suivre le mouvement amorcé par la terre, faire de ses plis et torsions des bras et des têtes pour créer de petits êtres, telles sont les consignes de départ posées par Christine Coste. « Il faut créer des variations de figurines pour vous familiariser avec les gestes. C’est vraiment une histoire que vous allez raconter avec la terre, comme un théâtre, c’est l’histoire d’un geste, un modelage qui accompagne le mouvement de la terre. Qui a déjà travaillé l’argile ? ». Presque toutes les mains se lèvent, nous n’avons pas affaire à des débutants.

« Faites-vous plaisir »

Par groupes de trois, les élèves manipulent les blocs de terres noires et blanches, découpent de fines tranches et modèlent progressivement les personnages. Les mains se noircissent au contact de la terre et les langues se délient : « c’est trop bon cette matière, je pourrais passer des heures à la triturer », « moi j’ai fait un ninja ! », « moi c’est comme une chauve-souris, j’adore ! », « tiens on dirait des personnages qui dansent, si on faisait une rave party ! », « ouais carrément, vas-y !». Certaines se révèlent même philosophes : « ce que tu fais représente ton âme, toi, on dirait que t’es en mode méditation !  moi on voit que je veux voler ! ».

Scènes d’un jour

« Vous allez maintenant choisir un espace dans le lycée où vous allez récréer vos formes in situ pour transformer la vision de votre espace quotidien. Ensuite avec vos appareils photos vous allez faire des gros plans, travailler les perspectives et garder ainsi une trace de ce travail éphémère. A vous de trouver ce que vous avez envie de raconter. Amusez-vous à faire une narration d’installation, faites-vous plaisir !».

Une fois les repérages terminés, les blocs sont transportés, redécoupés et remodelés. Peu à peu, des silhouettes d’argiles blanches et noires colonisent rampes, fenêtres, bancs et marches du lycée. Puis les flashes crépitent, pour immortaliser les scènes éphémères. Les clichés seront exposés pendant les portes ouvertes. De quoi donner envie aux futures jeunes pousses des métiers d’art et du design de suivre les enseignements du lycée !

Texte et photos: Aurélie Sécheret

Click to accept cookies and enable this content

Lycée :
Classe de Mise à Niveau en Arts Appliqués
Lycée Eugénie Cotton
58 avenue Faidherbe, Montreuil
lyceecotton.net/joom3/index.php/fr
Enseignante : Mme Caroline de Montigny

Intervenante
Christine Coste, céramiste
34 rue Francisco Ferrer
93100 Montreuil
www.christinecoste.fr

Abonnez-vous à notre Newsletter

E-mail*
Confirmez votre e-mail*
Nom
Prénom
Activité
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

You have Successfully Subscribed!

Subscribe to our Newsletter

E-mail *
Confirm your e-mail *
First name
Last name
Activity
Fields indicated with a * are mandatory.

You have Successfully Subscribed!

Share This