FIFMA des Ecoles #4 : VISITE D’ATELIERS A MONTREUIL

Jeux d’encres et de terres

Matinée bien remplie pour les élèves de la classe de double niveau CP/CM2 de l’école élémentaire Louise Michel de Montreuil. Guidés par les conseils d’Aude Cotelli, ils ont découvert les secrets de la sérigraphie artisanale et imprimé des poissons colorés. Dans l’atelier de Fabienne Gilles, ils se sont essayés au décor sur céramique avant d’admirer son jeu de mains sur le tour du potier.

Mardi 5 décembre, 9h30

Sur papier, tissu, cuir, carton ou même un mur, la classe découvre que la sérigraphie peut s’imprimer partout, « du moment que le support est plat ». Aude Cotelli leur propose de s’exercer sur le cadre de son atelier.  « Appuyez assez fort et régulièrement avec les deux mains à 45 degrés, en essayant de ne pas ralentir la pression sinon vous aurez des coulures ». A tour de rôle, ils étalent la peinture verte, bleue ou orange avec la racle sur l’écran en bois où se trouve le motif à imprimer. Puis la magie opère et l’image se révèle sur le papier sous des « Ohhhh » unanimes.  « Attention on ne touche pas ! il faut attendre que la peinture sèche ». Ils repartent chacun avec leur création accompagnée d’une recommandation d’Oscar Wilde en lettres typo : « Soyez vous-même, les autres sont déjà pris ».

« Ecoutez l’argile »

A quelques pas de là, ils pénètrent dans l’univers onirique de la céramiste Fabienne Gilles. « Nous allons faire des petites expériences avec la matière », leur propose-t-elle pour commencer. « Essayez de casser les pièces dans les bassines remplies d’eau ». Ils s’exécutent consciencieusement mais certains morceaux résistent : « si ça ne casse pas c’est que c’est cuit ». Avant d’ajouter « écoutez le bruit de l’argile brisée dans l’eau, c’est quoi à votre avis ? ». « Des bulles ? » répondent certains. « Oui c’est ça, l’eau est en train d’expulser l’air, c’est comme cela qu’on recycle l’argile encore crue ». Face au four « est-ce qu’il y en a qui savent à combien cela cuit la céramique ? ». Les élèves font des tentatives : 45 °C, 60°C, 90°C, 100°C … ? « Et bien cette argile de faïence cuit à mille degrés ! ». « Wouaahahaha » !!!! ». Par groupe de 3, ils appliquent ensuite de l’engobe sur des pots ou gravent des dessous de plats. L’agitation est à son comble !  Mais le silence se fait d’or quand Fabienne Gilles tourne l’argile qu’elle monte progressivement en pinçant ses doigts d’une façon particulière. « Est-ce que c’est un métier que vous aimeriez faire ? ». Au moins cinq « oui » enthousiastes se font entendre. Et pourquoi ? Les réponses fusent : « parce que j’adore tripoter et faire plein de choses et c’est très créatif ».  On dirait que des vocations sont nées ce matin !

Texte et photos : Aurélie Sécheret

Ecole : CP/CM2, Ecole élémentaire Louise Michel
33 boulevard Jeanne d’Arc, Montreuil, blog de l’école
Enseignante : Mme Gwenaëlle Bigot

Intervenants :
Aude Cotelli, sérigraphie
12 rue Désiré Chevalier Montreuil3escarbeilles.blogspot.fr
Fabienne Gilles, céramique
81 rue Condorcet, Montreuilfabiennegilles.fr

 

Share This