fbpx

FIFMA DES ECOLES #9 : LA MAGIE DES GOBELINS

Lissiers en herbe

Les métiers d’art s’inscrivent parfois dans un passé riche toujours vivant. C’est ce qu’ont pu découvrir les CE2 de l’école Pierre Brossolette du Pré Saint Gervais en visitant un lieu empli de majesté, la Manufacture des Gobelins. Après avoir fait le tour du propriétaire, ils ont admiré des tapisseries anciennes et contemporaines avec une foule de questions. Puis se sont frottés à la technique ancestrale des lissiers – pour leur plus grande joie !

Les élèves ont foulé les pavés de la manufacture des Gobelins, « dans les pas de Louis XIV qui venait régulièrement y admirer les tapisseries fraichement sorties des ateliers ». « Depuis 350 ans » nous dit la conférencière, « on fait ici des tapisseries à l’identique, le métier ne s’est jamais arrêté ».

Dans le secret des tapisseries

« Reculez ! Pour regarder une tapisserie il faut prendre du recul, ça se regarde de loin car c’est grand ». Dans la salle les élèves s’exécutent et admirent une tapisserie de Louis XIV « la plus ancienne, réalisée vers 1690 à partir d’une peinture de Charles Lebrun. Elle a ensuite été tissée par les lissiers qui suivent le dessin ». Les regards se tournent ensuite vers une tapisserie bien différente « du 20eme siècle où le rouge et le jaune dominent ainsi que des formes géométriques. « Elle vous fait penser à quoi ? » : « à la guerre », « c’est comme des personnes perdues dans une forêt », ou encore « la femme, on dirait un super héros avec sa cape ! ». Les élèves et la conférencière se passionnent pour la scène, posent une multitude de questions mais sont interrompus par l’enseignante qui rappelle qu’il reste l’atelier tissage. « Ouiii !!!» font les élèves, impatients de mettre les doigts dans la laine.

Concentration maximale

Sur les métiers à tisser, chacun passe la laine patiemment à l’envers et à l’endroit sous les conseils de la conférencière qui est aussi une ancienne lissière : « le métier est divisée en deux chaines, si je mets un crayon cela permet d’écarter les fils, je vois le fil devant le crayon et celui derrière, il faut passer la laine entre la chaine avant et la chaine arrière ». « Comment on fait pour le mettre ? », « moi j’ai compris ! » dit Gabin, « et moi j’ai grave avancé ! » complète Josselin. Les couleurs s’ajoutent les unes aux autres. Maïssa, conquise annonce à la fin qu’elle demandera un métier à tisser pour son anniversaire. Une fois de plus, la visite confirme que les élèves sont toujours ravis de faire par eux-mêmes.

Texte et photos : Aurélie Sécheret

Classe : CE2 de l’école élémentaire Pierre Brossolette
34 av. Jean Jaurès, 93310 Le Pré Saint Gervais
Enseignante : Nelly Rasteiro

Abonnez-vous à notre Newsletter

E-mail*
Confirmez votre e-mail*
Nom
Prénom
Activité
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

You have Successfully Subscribed!

Subscribe to our Newsletter

E-mail *
Confirm your e-mail *
First name
Last name
Activity
Fields indicated with a * are mandatory.

You have Successfully Subscribed!

Share This